Thierry Henry

Thierry Henry

L'Isle d'Abeau

coureur en 2011

Je travaille au sein de l’entité d’infogérance (HP-ES) dans laquelle j’ai la responsabilité d’une équipe de chefs de projets. Notre mission est d’implémenter les outils nécessaires à la fourniture des services à nos clients en Europe.

A quelles éditions de la CdC as-tu participé ?

C’est mon premier véritable engagement en tant que coureur : j’ai pu participer aux différentes actions de communication sur le site de Lyon l’année dernière mais une mauvaise chute en VTT (fracture de la clavicule) début novembre 2009 m’avait contraint à lever le pied quelques mois … pour revenir en forme cette année et être (je l’espère) à la hauteur du défi et des valeurs véhiculées par la course du cœur !

Qu’est-ce qui t’a amené à participer ?

J’ai eu la chance de participer à la course du don du sang dans le Vaucluse et de gravir le mont Ventoux de nuit avec des anciens de la CDC. Voir leur regard briller à l’évocation des souvenirs et anecdotes des CdC précédentes est une expérience unique … voilà pourquoi j’ai eu envie de participer à cette fabuleuse aventure de 4 jours et 4 nuits de folies. Se dépasser, c’est bien, le faire pour une bonne cause, c’est mieux !

 

 

Qu’est-ce que ça représente pour toi ?

Trop de personnes attendent un don d’organe, et trop peu de donneurs potentiels y sont sensibilisés… car nous sommes tous des donneurs potentiels. On ne répètera jamais assez combien il est important de promouvoir le don d'organe avant d'être confronté au problème. Comme le dit avec une grande clarté Anne Frank : « Tiens bon et donne tout le temps ! Personne n'est jamais devenu pauvre en donnant. »

Qu’attends-tu de la course à venir ?

L'envie de vivre des moments forts, de belles émotions en équipe et de faire connaissance avec l'association Transforme et les transplantés faisant la promotion du don d'organe. Je souhaite donner un peu de moi pour faire vivre cette cause et les gens qui en dépendent.

Qu’est-ce qui te fait peur, qu’est-ce que tu as hâte de voir/faire dans la course?

Même si j’ai déjà participé à des courses longues, je ne sais dans quel état je serai au bout des 4 jours de course … surtout après les marathons volants ! Et aussi l‘hymne de la course car, quand je chante, il se met à neiger.

Le don d’organe, c’est quoi pour toi ?

La vie !

Quelles sont tes passions ?

Le triathlon (découvert l’année dernière), Les activités de plein air en famille, La photo, La musique.