Christophe Antonoff

Christophe Antonoff

Grenoble

Coureur en 2008, 2009, 2010, et accompagnateur en 2011

 

Encore toi ?

Oui, tant qu'on veut bien de moi !

La cause du Don d'Organe a toujours besoin d'être soutenue, et je suis heureux d'apporter ma pierre à l'edifice.

Que comptes-tu faire de neuf pour cette nouvelle édition ?

L'an dernier j'aurais déjà du etre accompagnateur, mais j'ai "été obligé" de remplacer un coureur blessé.

Cette année avec l'ami Dim, on accompagne: notre mission est de soutenir les coureurs moralement et logistiquement (et pourquoi pas les booster un peu en courant avec eux!), de faire profiter nos supporters à distance d'un suivi en temps-réel sur le site web, et de ramener de belles photos!

 

 

 

Qu'as tu as hâte de voir/faire dans la course ?

Il me tarde de retrouver tout ce que représente la Course du Coeur:

les coureurs des autres équipes, l'organisation et les transplantés qu'on finit par bien connaitre;

le public et en particulier les enfants si enthousiates et concernés par le message qu'on leur porte;

et bien sur l'équipe HP qui va tout donner pendant ces 4 jours.

Que te rappelles-tu de l'édition précédente ?

Que des bons souvenirs... Une équipe HP hyper-soudée et communicative, du monde au bord des routes pour suivre la course, et une arrivée groupée aux Arcs tres émouvante. Je n'ai aucun doute sur le fait que ce sera encore un moment tres fort cette année!

 

 

 

 

Un mot sur l’équipe hp ?

Cette année encore on a plein de sites HP (dont des anciens EDS) représentés, et ca c'est bien: le Don d'Organe c'est avant tout une histoire de communication, plus de gens en parlent, mieux c'est!

Les membres de l'équipe ne se connaissent pas encore tous de visu, mais le courant passe bien et ca promet d'etre encore une réussite, autant d'un point de vue sportif qu'humain.

Le don d’organe, c’est quoi pour toi ?

C'est une cause que je soutiens depuis longtemps, et qui prend une autre dimension pour moi cette année puisqu'un bon copain revit grace à la greffe qu'il vient de recevoir.

Pose–toi une question et réponds-y tout seul :

Je vous la pose plutot à vous: vous avez une carte de donneur ?

 

 

 

 

Par ici pour lire ce que Christophe avait dit l'an dernier