charlotte deligniere

Charlotte Deligniere

Grenoble

Coureuse en 2009, 2010 et 2012

 

Ton travail chez HP?

Je suis team lead d’une équipe de planning dans la supply chain de PSG.

A quelle(s) éditions de la CdC as-tu participe ?

2009 et 2010,et je re-signe pour la 3ème fois avec un grand plaisir !

Qu’est-ce qui t’a amené a participer?

Le fait de pouvoir avoir la chance de défendre une cause au travers d’un défi sportif, de faire partie d’une aventure humaine et collective, tout en étant soutenu par notre entreprise. Le tout représentait pour moi une opportunité à ne pas manquer, et rencontrer mes collègues prédécesseurs ont fini de me convaincre de me lancer dans cette course hors du commun.

 

Qu’est-ce que ça représente pour toi ?

Un investissement personnel et collectif, une dépense d’energie inoubliable dans la sensibilisation au don d’organe.

Qu’attends tu de la course a venir ?

Du dépassement de soi, de la cohésion, de l’altruisme, du partage, du dynamisme, du mouvement, du rire et beaucoup d’émotions positives.

 

 

 

 

Qu’est-ce qui te fait peur, qu’est-ce que tu as hâte de voir/faire dans la course?

Je n’ai plus l’appréhension des premières fois, mais on a toujours un peu peur de ne pas être à la hauteur du challenge, de se blesser, de ne pas tenir. Mais j’ai surtout hâte de vivre ces 4 jours et nuits qui vont s’enchainer en nous entrainant dans une autre planète. Hâte de retrouver cette ambiance, entre les équipes, le staff, les chansons, les courses, le marathon volant, les nuits, les enfants dans les villages, les repas, la gazette, les kinés, et toute cette caravane qui n’a rien à envier à celle du Tour de France !

 

Ton meilleur souvenir ?

Il y en a plein mais chaque arrivée de course à Courchevel, puis aux Arcs est vraiment intense et magnifique à vivre et à partager avec toutes les autres équipes.

Le don d’organe, c’est quoi pour toi ?

C’est le don de soi qui va permettre le passage de relais de vie, la continuité.

Les actions de sensibilisation chez hp ?

Elles font partie intégrante de la course, le but étant de propager le message dans les villages le long des épreuves mais aussi dans nos entreprises, auprès de nos collègues. Elles permettent de nous faire connaître, d’être soutenus, de montrer pourquoi HP s’engage, et bien sûr de convaincre, d’éduquer et de briser le tabou de ce sujet. Car finalement on n’en parle jamais assez.

 

Par ici pour lire ce que Charlotte avait dit en 2010